L’essentiel à savoir sur le K-ETA

L’accessibilité à un pays nécessite de fournir plusieurs pièces et renseignements dans le but de conserver la paix ainsi que la sécurité mondiale. C’est l’une des règles auxquelles la Corée du Sud se conforme à travers son autorisation électronique dénommée K-ETA. Lisez cet article afin d’en savoir plus sur l’autorisation en question.

Qu’est-ce que la K-ETA pour la Corée du Sud ?

Une ETA est l’autorisation de voyage concernant les ressortissants étrangers. Par conséquent, ces derniers doivent fournir, préalablement et en ligne, des informations personnelles en rapport avec leur voyage. L’autorisation électronique de voyage ETA est une démarche similaire à celle d’une demande de visa électronique en ligne, tout lire ici. La politique ETA concerne plus l’Australie, le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, le Sri Lanka et l’Union européenne.

Elle fut au premier abord évoquée en 2018 et ensuite en 2020. Cependant, ce n’est qu’en 2021 qu’elle entra en vigueur suite à une phase d’examen lancée le 3 mai 2021. Il faut préciser aussi que l’autorisation électronique de voyage ETA est uniquement réservée aux voyageurs internationaux. Il s’agit notamment des ressortissants des pays qui bénéficient d’un régime exceptionnel en termes de visa conjointement à la Corée du Sud. La réclamation de l’autorisation électronique de voyage K-ETA est d’ailleurs rendue possible le 1er septembre 2021.

Documents et renseignements nécessaires pour l’obtention de la K-ETA Corée du Sud

L’obtention de l’autorisation électronique de voyage pour la Corée du Sud nécessite un certain nombre d’éléments indispensables. Le passeport fait partie des documents importants à fournir. Il faut donc avoir une copie numérisée de très bonne qualité, une autre copie des données biométriques incluant les informations personnelles sur son identité et sa provenance. La même procédure est requise pour la photo d’identité, c’est-à-dire une copie de bonne qualité de la photo.

Par ailleurs, les autres renseignements exigés pour l’obtention de la K-ETA ne sont autres que de simples questions sur l’identité et l’origine ainsi que les intentions réelles de voyage. Ainsi, vous aurez droit à des questions sur le but de votre séjour comme le tourisme, les affaires, une formation ou un événement précis. Il vous sera demandé si vous avez déjà voyagé une fois sur la Corée du Sud, votre adresse de séjour et votre numéro de téléphone une fois en Corée du Sud.